Alimentation et santé mentale

Alimentation et santé mentale

La relation entre l’alimentation et l’obésité ou l’apparition de plusieurs maladies est de plus en plus connue. Plusieurs personnes savent aujourd’hui que si leur alimentation est fortement déséquilibrée elles s’exposent au diabète, à l’hypertension  artérielle et même à plusieurs types de cancers. 

Cependant on ne voit pas tout à fait la relation entre l’alimentation, les habitudes de vie et la santé mentale. Les  scientifiques mènent  des études qui prouvent le lien entre le type d’alimentation que nous choisissons et la santé mentale. 

Le cerveau est l’organe par excellence de la transmission de l’information. Il dirige toutes les actions que nous menons au quotidien et est constitué à 90% de lipides. Pour son bon fonctionnement il a besoin de vitamines, de minéraux et de gras de bonne qualité.  Ces éléments proviennent la plupart du temps de notre alimentation lorsqu’elle est variée.

Cependant l’alimentation moderne constituée d’aliments raffinés ne renferme pas ces éléments et est constituée principalement de sucres et de mauvais gras saturés. L’impact sur la santé mentale est direct et se  justifie par quelques mécanismes.

Lorsque nous mangeons essentiellement des repas riches en mauvais gras et en sucre ; retrouvés dans les aliments transformés (beurres, biscuits, barre de chocolats, glaces, pizzas, hamburgers) notre système immunitaire est  stressé et produits des molécules inflammatoires qui  à leur tour détruisent les neurones.

La consommation des fast Food  pourrait donc non seulement entrainer l’obésité  mais aussi participer à la détérioration des fonctions cognitives. 

L’alimentation influence l’humeur. Une alimentation riche en sucre rapide et pauvre en protéines est associé à de l’irritabilité, à une plus grande anxiété et à la mauvaise humeur tandis qu’une alimentation équilibrée est associée à moins de stress,  d’anxiété et de dépression. 

Qui plus est, certaines personnes, lorsqu’elles traversent des périodes difficiles sont tentées de se rabattre sur des aliments sucrés parce que le sucre agit sur la partie du cerveau qui stimule le plaisir et la récompense.  Elles se sentent donc mieux un court moment  et trouvent du réconfort.

51291822 – variety of organic food including vegetables fruit bread dairy and meat. balanced diet.

Toutefois, la consommation exagérée de sucre stimule encore plus l’envie d’en consommer. A l’instar des drogues les plus fortes, le sucre est très addictif. Ces personnes prennent donc du poids, la prise de poids impacte négativement leur estime de soi et la baisse de l’estime de soi renforce le sentiment de dépression qui les renvoie encore et toujours vers le sucre. Ce cercle vicieux peut durer toute une vie ou plusieurs années  si des mécanismes clairs ne sont définis pour en sortir. 

Pour conserver sa santé mentale, il faut arrêter la consommation des aliments ultra transformés, adopter une alimentation équilibré et variée composée de céréales, de noix, de légumineuses, les légumes frais, les fruits, de poissons gras riches en oméga 3, consommer des huiles non saturés, préférer le poisson à la viande, consommer des aliments diversifiée  mais aussi pratiquer une activité sportive.

La santé mentale est très importante pour votre productivité, votre humeur et votre bien-être ne la négligez pas et prenez soin de vous. 

Lucrèce Kohossi, Nutritionniste, diététicienne.

Leave your comment
Comment
Name
Email